Une source sulfureuse

Père Cotte

La découverte du Père Cotte

En 1766, un prêtre oratorien de Montmorency, l’abbé Louis Cotte, découvre au cours de ses promenades un ruisseau « puant », s’avérant sulfureux, s’échappant à proximité du déversoir de l’étang. C’est ainsi que le premier établissement thermal fut édifié en 1820.

Jean-Baptiste Peligot, administrateur de l’hôpital Saint-Louis, rachète l’établissement thermal et fait aménager l’étang qui devient lac...

La ville peut adopter sa devise : « Dant robur virtutemque fontes » (« Ces sources qui donnent force et courage »).

En 1823, on porte les eaux d’Enghien-les-Bains au roi Louis XVIII qui guérit d’un ulcère à la jambe. La nouvelle se répand, la réputation de la toute jeune station thermale est faite. Le hameau devient un bourg à la mode où, pour la bonne société parisienne, il est de bon ton de se rendre.

Les anciens thermes d'Enghien

Point Information Tourisme 

17 rue de l'Arrivée
95880 Enghien-les-Bains
Tél. : +33 (0)1 34 12 41 15

Horaires d'ouverture 
Du mardi au samedi : 10h > 13h & 14h > 18h

Nous contacter

 

 

Aidez-nous à améliorer la qualité de nos prestations

Répondre à l'enquête de satisfaction
 

 

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières informations d'Enghien-les-Bains. Toutes les dernières actus dans votre messagerie !